3D

Bonjour !

Aujourd’hui nous allons parler cinéma. Cela peut surprendre mais avant hier soir, je n’avais encore jamais testé des lunettes 3D sur le grand écran. La seule raison étant que je n’y voyais pas là un grand intérêt. Mais puisqu’on ne parle pas sans savoir, je me suis laissée tentée pour cette première avec La planète des singes : l’affrontement. Bon ok, le film n’était dispo que dans cette version et je me suis retrouvée coincée, ce qui n’est pas plus mal ha ha !

maxresdefault

Petit résumé : nous nous installons donc dans la salle et sans plus attendre je fais connaissance avec la fameuse paire de lunettes. Je m’étais faite tout un film sur la monture pensant qu’elle me couvrirait la moitié du visage et que portant moi même une paire pour la vue, cela me gênerait affreusement mais je me trompais puisqu’il s’agit, comme vous le savez sûrement, d’une simple monture plutôt classique qui s’adapte très bien à la première. La séance commence, comprenez les pubs et quelques spots sont en 3D. Je place donc la paire sur le bout de mon nez et constate l’effet avec et sans lunettes.
Résultat : je préfère sans ! Je marmonne mon ressenti au chéri et celui-ci m’explique que c’est tout à fait normal car les spots sont de mauvaise qualité. Ah, donc il faut que le film déchire visuellement. Ok. Le film commence enfin et je me mets en condition mais cela ne fonctionne pas vraiment : pendant 20 minutes, je ne fais que ça de mettre les lunettes puis de les enlever afin d’évaluer ma préférence et à chaque retrait de me dire que je préfère sans. Mais à dire vrai, il y avait deux détails qui me gênaient un peu trop pour assurer un parfait visionnage. Le premier était la boîte lumineuse verte indiquant la sortie au dessus de la porte… de sortie. La salle devait compter une centaine de places maxi, ce qui fait que peu importe le placement, nous étions proches de cette lumière qui reflétait clairement sur les verres. Le deuxième était que le premier tiers du film se passait en plein jour et cela ne me plaisait pas vraiment que d’avoir un filtre assombrissant devant les yeux et la différence était flagrante ! Ainsi, je préférai nettement sans lunettes pour un contraste plus naturel et optimal mais il fallait accepter de mater quelques scènes en flou donc bof.

Planète-singes-affrontement03
Bref, c’est seulement après une vingtaine ou trentaine de minutes que je commence à me sentir à l’aise. Les deux tiers restants du film se passant en pleine nuit, la 3D était beaucoup appréciable à mon sens et j’ai pu garder les verres sur le nez jusqu’à la “too much” scène finale.
Conclusion : 50/50. Je pense que pour un film réalisé en 3D, cela doit être assez chouette et agréable mais pour un film “classique”, je reste sur ma position et préfère une bonne 2D, ou alors la salle doit être tip top. Aussi, nous avions vu La planète des singes : les origines en 1080p et cela m’avait époustouflée, j’étais persuadée d’obtenir un environnement de netteté absolue identique.

Alors peut-être que je me trompe et qu’il faudrait que j’essaye à nouveau ? Aussi, je serai enchantée de connaître votre avis sur la 3D. Quelles impressions avez-vous ? Avez-vous testé à la maison également ?

Pour finir, je vous laisse avec quelques photos d’un travail que je viens de terminer. Il s’agit d’un papercutting (papier découpé) que je recommence pour la troisième fois : papier trop épais puis trop fin, il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour trouver le parfait accord entre mes lames et la feuille :]

IMG_0722 Mon super cutter à lame rotative !  Ensuite il faut retirer chaque petit morceau de papier très délicatement. Et mon super punch drill japonais ! 

The following two tabs change content below.
Marlène
Créatrice du blog dans sa version 1.0, j'étais partie dans l'idée de m'exprimer quotidiennement sur divers sujets en plus de mon activité d'infographiste créatrice de bonne humeur chez Mon Agence. Puis j'ai découvert Framasphère (un pod de Diaspora*), framasoft, le monde libre et le milieu associatif alors j'ai souhaité faire de ces pages un lieu collectif 2.0 où plusieurs auteurs développent leurs propres thématiques et expériences avec les internautes.
8 commentaires Ajoutez les votres
  1. Moi toujours pas tester… le fais d’avoir des lunettes sur le bou du nez me derange… peu etre que je rate quelque chose mais je préfère voir un bon film sur un bon écran net avec un bon son!!!

    1. Même si je suis de ton avis, je pense que ce n’est pas une mauvaise idée que de tester une fois mais alors pour un film fait pour être en 3D (type avatar ou film d’animation !). Comme quoi je pensais être en retard niveau technologie, en fait pas du tout :]

  2. La 3D ça ne m’a pas énormément convaincu, le résultat n’est pas aussi éblouissant qu’on pourrait le croire et j’ai plus été impressionner par les salles dite iMax. La seule chose qui me bluffe à chaque fois que je vois un film 3D, c’est la pub oassis, pourquoi ? je ne sais pas ….
    Plus sérieusement ce qui me gêne beaucoup c’est l’impression de forcer sur mes yeux et ça fini par me donner un léger mal de tête.

    1. Je partage le mal de tête et ne suis donc pas la seule à ne pas être convaincue à 100%. Néanmoins, pour avoir vu des choses assez folles de mes propres yeux dans le Sony Building de Tokyo, je suis certaine que de grandes choses arriveront en France d’ici quelques années. Une 3D pas encore au point mais qui promet de jolis effets ! Tout n’est pas perdu ha ha

  3. Voui voui la 3 d une chose bien mysterieuse pour moi car je fait parti des quelque persone qui… Ne la voi pas… Avec ou sans lunettes! Oui avec ma vu je ne suis pas capable de voir les relief, donc la 3d hahaha…conclusion je lute de plus en plus les rare fois ou je vais au cine pour voir un film en 2 d et c penible

    1. Incroyable ! Jamais je n’aurais pensé que ça puisse exister… As-tu déjà testé des lunettes intégrales ? Peut-être que le fonctionnement est différent ?

  4. La 3D au cinéma ne sera je pense, jamais réellement au point, en tout cas tant qu’on aura besoin de lunettes pour la voir, ça ne sera jamais parfait. Et même quand on trouvera le moyen de faire de la 3D sans lunettes (les techniciens du cinéma se penchent actuellement sur la question), je ne crois pas que ça sera parfait non plus. Bref, c’est un gadget. Parfois ça fonctionne vraiment bien, parfois il y a toujours un côté un peu flou. Et puis dans tous les cas, avec ces lunettes, on a l’impression d’un filtre qui diminue la luminosité et ça, c’est vraiment emmerdant !

    Super précis le papercutting, et ça rends bien, chapal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.