Kao

Kao, jeune personne de la cuvée 1991.
Aime porter des chaussettes dépareillées et tapoter frénetiquement sur un clavier.
À su concilier l’art de raconter des idioties avec sa passion pour les phrases alambiquées, et ecrit ainsi son nimporte quoi quotidien sur les internets depuis 2004.
Son motto? “Jte spoile ta vie, mais à la fin tu meurs aussi.”