J’ai validé le rebondissement.

Hier, mercredi 1er février fut une journée intense. Déjà parce que je me suis mal réveillée et beaucoup trop tôt, ensuite parce que j’ai optimisé ma journée au maximum. En effet, si vous avez suivi l’histoire, les premières heures de mon périple ont été envahies par des questions existentielles qui me faisaient perdre le contrôle et j’avais le sentiment que ma vie était devenue un QCM. Heureusement 3 lumières sont venues illuminer mon chemin. Une fois rassurée, j’ai pu commencer mon coaching du jour qui, pour le coup, est arrivé au bon moment puisque le sujet était “qu’est ce que je peux faire pour rebondir d’une situation inconfortable ?”. Et bien la suite de mon planning n’était pourtant pas définie mais sans le prévoir, j’ai complètement répondu à l’objectif de l’exercice. J’ai donc commencé par souffler, laisser de côté ces interrogations qui n’auront jamais de réponses parce que personne ne connait le futur, regardé une vidéo qui m’attendait depuis une quinzaine de jours à propos du bonheur et qui mine de rien me fait cogiter (encore à l’instant). Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu, comme c’est une conférence TEDx talks, ça devait forcément être bien et utile ❤

Après avoir assimilé l’importance de la méditation et le fait de s’exprimer dès le réveil (c’est un peu ce que je fais là, avec vous), je me suis préparée un bon repas et j’ai beaucoup lu (attentivement). Je me suis aussi lancée dans l’aventure Etsy en participant à un programme d’apprentissage de la plate-forme que j’utilise désormais en plus de Tictail. Les infos sont incroyables et je me suis créé plusieurs fiches récap’. Je me suis sentie un peu nouvelle, comme si j’avais mué, comme si, auparavant, j’avais oublié l’essentiel : une formation. À vrai dire, quand j’ai commencé à vendre, j’ai d’abord observé les copains marchands pour apprendre et je crois que inconsciemment, je me suis dit que moi aussi je pouvais y arriver toute seule. Mais c’est presque faux, on a toujours besoin de conseils qui fonctionnent, de cours qui sont ennuyeux et pourtant essentiels etc car c’est facile de se lancer mais c’est autre-chose de réussir. À partir de maintenant, si je ne réussi pas à atteindre mon objectif et bien je sais que j’aurais utilisé tous mes efforts pour y accéder.

Bref, histoire de passer à autre chose, de checker la case “ÇA, c’est fait”, j’ai rangé et réorganisé le bureau et le pc (désabonnement de certaines newsletters qui s’accumulent avec suppression automatique si ce n’est pas lu dans les 10 jours, suppressions de favoris, tri sur les réseaux sociaux…). Pour moi, cleaner un espace est une étape incontournable, c’est le moment où on évacue le trop plein d’informations superflues pour ne garder que l’essentiel. Vous devriez essayer, les bienfaits sont significatifs. D’ailleurs, je peux vous donner quelques astuces si ça vous pique la curiosité.

Suite à ça, j’étais prête à découper et pour m’aider à me perfectionner j’ai réalisé le papercut en direct. Il m’aura fallu 35 minutes. Une fierté. Mais j’avoue avoir un peu triché : le motif était prêt depuis longtemps et le papier, très fin 😊

Plus tard, j’ai continué mes fiches, gravé dans de la gomme (et non dans la roche…) et me suis remise à la lecture assidue car j’ai tendance à lire en diagonale et je veux absolument supprimer ce défaut, tout en remettant à leur place des femmes injurieuses au sujet d’autres femmes qui portent de la fourrure. On peut s’offusquer autrement qu’en étant mal poli, pas vrai ? Au final, j’ai passé beaucoup de temps sur les réseaux sociaux mais d’une manière intelligente en communiquant du mieux possible et sans aller à la course aux likes. C’était plutôt agréable et même enrichissant.
Bilan : une journée interminable qui a eue le mérite de me booster et surtout de me faire rebondir au lieu de m’apitoyer sur de la peur de l’inconnu, de l’incompréhension. Mission complete 🙂

Pour vous abonner à la newsletter, il suffit de rentrer votre adresse mail dans la colonne à droite de l’article. Vous pourrez, bien sûr, vous désabonner quand vous le désirez si jamais vous la trouvez superflue 😉

The following two tabs change content below.
Marlène
Créatrice du blog dans sa version 1.0, j'étais partie dans l'idée de m'exprimer quotidiennement sur divers sujets en plus de mon activité d'infographiste créatrice de bonne humeur chez Mon Agence. Puis j'ai découvert Framasphère (un pod de Diaspora*), framasoft, le monde libre et le milieu associatif alors j'ai souhaité faire de ces pages un lieu collectif 2.0 où plusieurs auteurs développent leurs propres thématiques et expériences avec les internautes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.